Pratique et Hadiths prophétiques


Hadiths prophétiques à propos de la Hijama

Pratique et Hadiths prophétiques.

Parmi les citations prophétiques (Hadiths) concernant la hijama, on peut citer :

« Le meilleur moyen de se soigner est la hijama » – (Boukhari et Mouslim – Nassaï)

« Le meilleur traitement est la hijama » – (Boukhari et Ahmed)

« S’il y a un bien dans l’un de vos traitements, c’est dans une égratignure de hijama, l’utilisation du miel ou dans une cautérisation mais je n’aime pas être cautérisé » – (Ahmed)

« Quelle excellente médication qu’est la hijama : Elle élimine le sang impur, améliore la vision et fortifie l’état physique » – (Boukhari et Mouslim).

« La hijama est remède à tous les maux (toutes les maladies) sauf la vieillesse. Faites vous soigner » – (Boukhari et Mouslim)

Une pratique légiférée

Anas rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: «les meilleurs de vos remèdes sont la hijama et le costus marin».

A ce sujet, l’imam Ibn Hajar dit: «ce hadith montre que le recours à la hijama est légiférée, et aussi l’encouragement à se traiter par celle-ci, plus particulièrement lorsqu’on éprouve un besoin en cela»

Jâbir Ibn Abd Allah rapporte qu’il a entendu le Prophète صلى الله عليه وسلم dire: «la guérison repose en trois choses: la gorgée de miel, l’incision de la ventouse, et la brûlure du cautère mais j’interdis à ma communauté la cautérisation».

Abû Hurrayrah rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: «S’il y a un bien dans une chose par laquelle vous vous traitez, c’est bien par la hijama».

Quelques applications de la Hijama sur le Prophète 

Le Prophète (Paix et Bénédiction sur lui) s’est fait soigner par la hijama :

  • Au niveau de la 7ème vertèbre cervicale et des 2 jugulaires externes.

  •  pratiquait la saignée lorsqu’il avait la migraine

  • Il a été soigné d’une ecchymose sévère au pied.

  • se faisait saigner au niveau du vertex et entre les épaules pour soigner une douleur.Il arrivait aussi qu’il se fasse saigner sur le haut du front.

  •  a été soigné de la cuisse d’une ecchymose sévère.

  • Le Prophète (Paix et Bénédiction sur lui) a même pratiqué la Hijama lorsqu’il fut empoisonné par une juive.

  • Il pratiquait la Hijama lorsqu’il jeûnait et durant la 2ème moitié du mois lunaire, le 17ème et le 19ème jour.